Chaine Youtube Facebook FR UK
Retour à la liste S'abonner à la newsletter

5 questions à Sherkan


Interview de Sarah Bellanger & Lauréline Baron - Réalisatrices de Sherkan :


1. Vous avez réalisé le teaser pour la 1ère édition en 2015, qu'est-ce qui vous avait plu dans le projet de l'Open Squash ?
Le projet de l'Open Squash nous a beaucoup plus pour son originalité et sa dimension culturelle. À la base, nous connaissions peu ce sport mais les installations en verre, le niveau des joueurs et la dimension artistique nous ont séduites ! C'est assez spectaculaire et c'est ce qui peut attirer beaucoup de néophytes.

2. Etait-ce la 1ère fois que vous vous lanciez dans une aventure où le sport était au cœur du projet ?
Nous avons fait beaucoup de projets en rapport avec la danse, mais plutôt des clips. C'est la première fois que nous nous lancions dans la vidéo d'un sport de raquette.

3. Comment aviez-vous abordé la mission de réaliser le teaser pour la naissance de cet événement hybride ?
François Le Jort a insisté sur le côté décalé de l'évènement : du sport professionnel au lieu unique, un site très culturel. On a composé un morceau avec un musicien (Rfade) en partant de son de rebonds de balles. Les bruits de balles se rythment de plus en plus jusqu'à se transformer en percussions, pour renforcer le côté spectaculaire et rythmé du squash. Nous avons travaillé avec des images d’archives et des photos du lieu unique car il n'y avait pas encore eu d’édition à Nantes ! Au montage, il fallait trouver une unité.

4. En 2017, vous rempilez pour la 3ème édition, abordez-vous ce défi d'une nouvelle manière ? Quelles sont vos sources d’inspiration ?
Les sources d'inspirations sont multiples. Le fait que cela soit aux Nefs déjà, et puis le travail des DJs et des danseurs. La dimension culturelle est encore plus présente. Nous sommes parties comme pour la 1ère édition sur le côté hybride, art & sport, de l'événement. Nous avons aussi intégré des images de l'éléphant. L’identité très forte de ce lieu doit être ressentie dans le teaser, nous avons eu envie de jouer sur des questions/ réponses de ces 3 univers sport - musique - danse. Nous avons également travaillé l’unité à travers les couleurs, des plans similaires au niveau des regards et de la mise en scène pour que les disciplines se confondent.

5. Un DJ, un danseur, une joueuse de squash, un éléphant, les nefs, c’est quoi l’histoire ?
L'histoire, c'est le jeu entre ces univers qui se rencontrent, la confrontation entre ceux-ci. La musique est d'inspiration Hip Hop et donne l'impulsion du mouvement. Nous avons utilisé un morceau créé spécialement pour l'évènement par DJ One Up et Jean du Voyage, les guest artists sur l'Open. Il y a dans un match de squash comme dans un battle de hip hop une notion de duel qu'on a souhaité mettre en avant dans la mise en scène du teaser.

6. Qu'est-ce qui selon vous fait qu'un teaser marque les esprits et remplit son objectif ?
Le teaser doit être court, percutant, il a un rôle d'accroche, il doit interpeller. Il doit être également court pour être diffusé sur tous les réseaux, impactant mais court. Il faut en raconter suffisamment pour donner envie d'aller au-delà !




Publié le mardi 4 juillet 2017

News

Chaine Youtube Facebook
Publié le dimanche 3 septembre 2017

Tableaux des qualifications

Les tableaux des qualifications sont maintenant disponibles :





+